roman graphique, etc.

mardi 1 novembre 2011

Bons points modernes

de Vincent Sardon
L'Association
30 planches


Ce livre s'adresse aux enseignants qui souhaiteraient revenir à la bonne vieille pratique de la récompense au mérite. Toujours avec bon goût. 


Onze ans après Mormol, Sardon signe un nouvel ouvrage à L'Association sous son identité pas secrète du "Tampographe" (le gars fabrique donc des tampons). Les Bons points modernes présentent au public une partie de son travail, sous forme de vignettes imprimées en deux couleurs. Ce n'est pas, à proprement parler, un livre, mais 30 planches (cartonnées) de huit bons points à découper et à distribuer aux bolos de la classe. Soit 240 vignettes.
© Sardon/L'Association 2011


L'humour très grinçant du Tampographe ne plaira pas à tout le monde mais, pour les moins sensibles, comme les fonctionnaires de l'Éducation Nationale, les bons points d'exception, à offrir ou à garder pour sa gueule, sont un incontournable. 
L'objet est une façon ludique, mais un peu légère (on en voudrait plus), pour aborder le travail de Sardon. Un échantillon, en quelque sorte, de sa production qui comprend beaucoup de détournements de textes et d'images (gravures anciennes, peintures), des tueurs en série et tout plein de vulgarités. Ce n'est évidemment pas exhaustif.




© Sardon/L'Association 2011

Sardon, comme il le dit lui-même, met la dernière main à un ouvrage plus complet qui regroupera ses travaux des quatre dernières années : textes, dessins, photos, pâtisseries, tampons. Ça s'annonce bordélique et passionnant. J'ai hâte. 






On n'en saura donc plus en janvier prochain, à l'occasion de la parution de ce deuxième opus, chez le même éditeur. Achetez Sardon.


Je m'excuse par avance pour cette mise en page dégueulasse, mais Blogger est définitivement une plateforme de merde.

1 commentaire:

  1. Bonjour cher Hibou,
    faites-vous toujours votre blog? Merci

    RépondreSupprimer